Privacy policy

HDI est une compagnie d’assurances qui vend essentiellement ses produits d’assurance par le biais d’un réseau d’intermédiaires en assurances qui interviennent en qualité de courtier. Une police peut aussi, à titre exceptionnel, être souscrite directement auprès de HDI, mais uniquement lorsqu’il s’agit de « grands risques » dans le cadre de la Loi du 4 avril 2014 relative aux assurances.

Dans le cadre de son activité d’assureur, HDI peut accorder des rémunérations (« inducements sensu stricto ») à ses intermédiaires. HDI veille à ce que toutes ces rémunérations et autres avantages non monétaires visent à l’amélioration directe ou indirecte de la qualité des services fournis. Les rémunérations et avantages non monétaires ne peuvent en tout cas pas influencer les prestations, ni déroger aux obligations d’agir dans l’intérêt des clients.

Les principes généraux visant à éviter les conflits d’intérêts sont décrits dans la politique en matière de conflits d’intérêts de HDI.

Le but des rémunérations est de rémunérer les intermédiaires pour les services fournis, comme la fourniture d’informations au client concernant les possibilités et conditions de l’assurance, l’exécution intégrale du devoir général de diligence, y compris les analyses nécessaires pour formuler une proposition appropriée, ou pour améliorer, dans l’intérêt du client, la qualité des services fournis dans le cadre de l’exécution du contrat d’assurance.

L’intermédiaire veillera à ce que les règles de l’UPCA soient toujours respectées.

Dans l’intérêt de la collaboration à long terme, tous les contrats de courtage comportent la clause suivante :

Dans la mesure où la commission peut être qualifiée d’« inducement sensu stricto » au sens de la législation « MiFID », le courtier s’engage à (i) informer clairement son client avant que le service d'intermédiation en assurances concerné ne lui soit fourni, de l'existence, de la nature et du montant de cet « inducement sensu stricto », (ii) ce que cet « inducement sensu stricto » améliore la qualité du service fourni à ce client, et (iii) cet « inducement sensu stricto » ne nuise pas à son obligation d'agir au mieux des intérêts de ce client.

En cas de questions supplémentaires éventuelles, n’hésitez pas à contacter notre société par e-mail à l’adresse info.be@hdi.global.